Les douleurs soudaines de toute nature sont toujours préoccupantes, surtout lorsqu’elles éclatent dans la poitrine, près du cœur . La plupart des gens pensent qu’il s’agit d’une crise cardiaque, alors qu’en réalité, il existe de nombreuses autres causes moins graves et plus fréquentes de douleurs thoraciques .

En fait, la plupart des personnes qui demandent une aide médicale d’urgence ne font pas de crise cardiaque, mais souffrent de courbatures, de reflux acide ou d’une crise d’anxiété. Pour cette raison, il est important d’apprendre à rester calme et à savoir quand les douleurs thoraciques présentent un risque pour la santé.

1. Angine de poitrine

Un engourdissement dans votre bras gauche peut être le signe d’un problème cardiaque, mais pas toujours.

L’angine de poitrine est une douleur qui survient dans la poitrine lorsque le cœur ne reçoit pas un apport sanguin adéquat. Cela peut être causé par un blocage partiel des artères coronaires, forçant le cœur à travailler plus fort.

La sensation de pression peut être localisée au centre ou sur le côté gauche de la poitrine et ne dure généralement que quelques minutes. Cette condition est plus fréquente chez ceux qui consomment des excitants, comme le tabac ou les boissons alcoolisées, mais aussi chez ceux qui souffrent d’hypercholestérolémie.

2. Fatigue chronique

Même une fatigue chronique ou extrême peut provoquer des douleurs thoraciques brèves et légères. Cette condition résulte souvent d’une difficulté à transporter l’oxygène dans le sang, ce qui affaiblit le corps.

Les personnes qui pratiquent une activité physique à fort impact en souffrent généralement, car le cœur doit pomper le sang à un rythme plus rapide.

3. Maladies cardiovasculaires

Il est important de savoir s’il existe des antécédents familiaux de maladies cardiovasculaires, car ces conditions sont héréditaires. Des douleurs thoraciques soudaines, en particulier lors de la pratique d’un certain type d’activité, peuvent être causées par des difficultés du système cardiovasculaire dues à un problème de santé tel qu’un prolapsus de la valve mitrale.

Dans ce cas, il est très important de consulter un médecin, car le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral est plus élevé. Ces douleurs peuvent durer plus d’une minute et s’étendre jusqu’aux extrémités du corps.

4. Difficulté dans les voies respiratoires

Les personnes qui fument sont plus sujettes aux douleurs thoraciques en raison de la difficulté à respirer, de l’accumulation de toxines et d’une mauvaise santé pulmonaire.

Les douleurs thoraciques sont également plus fréquentes chez les personnes souffrant de maladies chroniques de l’appareil respiratoire, surtout lorsque la toux est l’un des symptômes. L’asthme, par exemple, est une condition qui peut causer des douleurs thoraciques.

5. Anxiété, stress, tension émotionnelle élevée

Des niveaux élevés de stress, d’anxiété ou de dépression provoquent une douleur constante près du cœur. Ce type de douleur est plus facilement identifiable, même si parfois elles sont si fortes qu’elles peuvent être confondues avec une pathologie plus grave.

Ils peuvent apparaître soudainement et s’accompagner d’une sensation de pression et de picotement. Dans ce cas, ils se font sentir au centre de la poitrine, au creux de l’estomac.

6. Reflux gastro-oesophagien

Le reflux acide est une affection très courante, causée par un déséquilibre entre les facteurs agressifs et défensifs de la muqueuse œsophagienne.

Cette condition provoque une sensation de brûlure ou une douleur dans le sternum, qui augmente après un repas copieux.

En fait, c’est l’une des causes les plus fréquentes de douleurs thoraciques non cardiaques. Elle est souvent confondue avec la douleur ressentie lors d’un infarctus aigu du myocarde.

En conclusion, en raison des multiples facteurs qui en sont à l’origine, le diagnostic d’une douleur thoracique peut être un peu complexe. Consultez toujours un médecin, surtout s’il y a des antécédents de maladie cardiaque dans votre famille ou s’il s’agit d’une douleur récurrente.