L’utilisation de conditionneurs de plantes faits maison doit être abordée avec sagesse. Je les utilise régulièrement aussi. Et beaucoup d’entre eux travaillent. Ils sont moins chers et plus sûrs pour nos fleurs et ne sont en aucun cas inférieurs à leurs homologues achetés en magasin.

Internet regorge de trucs et astuces sur la façon de prendre soin des plantes d’intérieur. Certains d’entre eux sont tout à fait justifiés, d’autres sont des mythes répétés qui sont nuisibles ou n’apportent aucun résultat. Lesquels fonctionnent et lesquels sont dangereux pour les plantes ?

Plantes d’intérieur contre le lait

Vous pouvez souvent trouver des conseils pour arroser les plantes : utilisez du lait plutôt que de l’eau. Ce n’est pas une bonne idée pour plusieurs raisons. Premièrement, cela peut empêcher les racines de recevoir la bonne quantité d’eau du sol.

De plus, le lait se gâte rapidement en dehors du réfrigérateur : l’ajouter au sol peut exposer les plantes à des bactéries et champignons nocifs et aux odeurs désagréables des pots. De plus, cette boisson contient beaucoup de calcium, elle ne convient donc pas aux plantes qui préfèrent un substrat acide, ce qu’on oublie souvent.

Cela vaut la peine d’essayer cette idée, mais dans une version moins radicale : par exemple, une fois tous les un ou deux mois, arrosez les plantes avec de l’eau additionnée d’une petite quantité de lait.

Bouillon de pommes de terre

L’eau restant après la cuisson des pommes de terre et d’autres légumes contient des micro-éléments et de l’amidon précieux, il vaut donc la peine d’arroser les plantes de temps en temps. Cela stimulera les micro-organismes contenus dans le sol. Mais il y a un problème ! Cette eau ne doit pas contenir de sel ! Mais beaucoup d’entre nous ne peuvent imaginer des légumes sans l’ajout de cette épice.

Oignon et ail

L’ail et l’oignon sont parfois recommandés comme remède contre les parasites qui attaquent les plantes. Habituellement, ce conseil n’est pas si mauvais, c’est pire s’il est suivi. Ne placez pas de morceaux de ces légumes dans la terre des pots, car avec le temps, ils commenceront à se détériorer et à moisir, ce qui peut également endommager les plantes. Il est beaucoup plus rentable et sûr pour les plantes d’en préparer une décoction.

Du marc de café pour fertiliser les plantes

Vous pouvez ajouter du marc de café aux plantes acidophiles, aux azalées ou aux fougères. Les restes de la boisson à la caféine contiennent de nombreuses substances précieuses nécessaires à la croissance et au développement des plantes. Le marc de café peut être ajouté directement au substrat puis mélangé à la couche supérieure du sol. C’est un moyen naturel et efficace d’enrichir la terre de votre pot. Mais il est important de sécher le marc de café, cela évitera la formation de moisissures.

L’utilisation de conditionneurs de plantes faits maison doit être abordée avec sagesse. Je les utilise régulièrement aussi. Et beaucoup d'entre eux travaillent.-3

Vous pouvez également préparer un engrais liquide. Il suffit de verser 1 à 2 cuillères à café dans un verre. marc de café, puis remplissez-le d’eau. Ensuite, vous devriez attendre que les grains gonflent. Enfin, filtrez simplement le mélange à travers une passoire et utilisez-le pour arroser vos plantes. Cependant, il convient de rappeler que toutes les plantes d’intérieur ne réagissent pas bien au marc de café. Ce climatiseur domestique convient aux plantes qui préfèrent un environnement plus acide.

Coquille d’oeuf

Les coquilles d’œufs, riches en calcium et autres minéraux précieux, sont considérées comme bénéfiques pour les plantes. Malheureusement, dans certains cas, ils peuvent endommager les plantes et limiter leur croissance. Il est préférable de ne pas utiliser de coquilles d’œufs pour les plantes acidophiles comme les azalées ou les fougères. Lorsqu’ils sont ajoutés au sol, ils augmentent la réponse du sol et entraînent une mauvaise croissance, une détérioration et une sensibilité accrue aux maladies.

L’utilisation de conditionneurs de plantes faits maison doit être abordée avec sagesse. Je les utilise régulièrement aussi. Et beaucoup d'entre eux travaillent.-4

Mayonnaise et bière pour faire briller les feuilles

Certaines personnes utilisent ces produits pour ajouter de la brillance, de la nourriture et une « protection » contre la poussière. Et cela nuit aux plantes. La mayonnaise appliquée sur les plantes obstrue les stomates présents dans les feuilles, ce qui rend difficile la respiration et la transpiration. De plus, dans des conditions domestiques chaudes, la mayonnaise commencera rapidement à se détériorer, ce qui s’accompagnera d’une odeur désagréable. La bière, à son tour, collera aux feuilles après séchage, attirant ainsi la poussière comme un aimant.

Quoi utiliser pour polir les feuilles ? L’eau avec un peu d’huile vaut la peine d’essayer. Les feuilles peuvent également être frottées avec l’intérieur d’une peau de banane.