La pénurie de masques appartient au passé, mais il y en a encore trop à la maison. Les masques usagés peuvent être trouvés partout : dans la poche de votre jean, dans votre boîte à gants, dans votre sac à main ou dans votre sac à dos d’école. Au lieu de les jeter, transformez-les en quelque chose d’utile.

Que faire des masques à la maison ?

Les masques jetables ne sont pas appelés ainsi pour rien ; ils ne peuvent pas être réutilisés. Mais ils sont livrés avec une fine plaque qui se trouve en haut. Cette plaque est nécessaire pour que le tissu épouse la forme du nez et adhère mieux au visage.

Pour que les anciens masques soient utiles au quotidien, il faut retirer ce fil. Pour cela, coupez la partie latérale et retirez la plaque flexible en aluminium.

Astuces pour utiliser le masque de protection à la maison

Si personne n’a encore utilisé le masque, mieux vaut ne pas y toucher du tout : c’est bien d’en avoir à la maison au cas où. Mais  il faut retirer le pince-nez des vieux masques et regarder autour de soi.

  • Les câbles ne s’emmêlent plus sous les pieds s’ils sont soigneusement fixés avec un fil flexible. Il est léger, donc il ne sera pas du tout visible sur un câble blanc.
  • Très souvent, lorsque vous accrochez des serviettes sur un cintre ou un clou ordinaire, elles glissent et tombent au sol. Utilisez une plaque flexible pour la fixer et le problème est résolu !
  • Mon mari utilisait des pinces en aluminium pour organiser sa boîte à outils.
  • Désormais, je n’ai plus besoin de déchirer un sac bien attaché. S’il est nécessaire de lier des sacs contenant des produits en vrac ou du pain, des plaques flexibles sont utilisées. Facile à attacher, facile à ouvrir. Très confortablement !
  • Ils peuvent également être utilisés pour positionner les fleurs verticalement afin qu’elles poussent correctement. Il en va de même pour les semis. Par exemple, il existe des variétés de tomates qui s’étirent rapidement et nécessitent une jarretière.