Le marc de café est très apprécié des jardiniers.

Étant entièrement naturels, ils agissent comme un engrais organique et peuvent assurer une bonne aération du sol. Ils sont riches en azote, l’un des minéraux essentiels à la croissance des plantes, qui peut stimuler la formation des feuilles et des fleurs. Ils neutralisent l’humidité car ils sont capables d’absorber l’excès de vapeur d’eau.

Son arôme intense repousse les parasites.  Mais ils ne peuvent pas être enterrés ou ajoutés au sol sans discernement ! En effet, toutes les plantes vertes ne bénéficient pas des propriétés de cette poudre fine, compacte et riche en nutriments. Certains risquent même de souffrir d’un excès de micronutriments qui les surcharge et nuit visiblement à leur santé.

Apprenons à les utiliser correctement et à les répartir de manière à ce qu’ils favorisent réellement le développement de nos plantes.  La toute première chose à faire est de ne pas les utiliser frais, mais simplement de les sortir du moka. Laissez-les reposer pour ne pas trop augmenter l’acidité. Et puis nous choisissons soigneusement où les enterrer.

Marc de café

Marc de café : quelles plantes profitent et lesquelles nuisent

Le marc de café augmente l’acidité du sol et profite donc aux plantes acidophiles.

Parmi eux on retient notamment :

  • myrtilles,
  • les mûres,
  • framboises,
  • Patates,
  • carottes,
  • Persil,
  • concombres,
  • Courgettes,
  • citrouilles,
  • les aubergines,
  • Rhubarbe,
  • Betteraves.

Si nous voulons aider nos plantes aromatiques, utilisez-le uniquement lorsque :

  • Basilic,
  • Persil,
  • Ail,
  • Poivre.

Les fleurs qui répondent le mieux au traitement du marc de café sont :

  • les lys,
  • les hortensias,
  • les mimosas,
  • les azalées,
  • le magnolia.

Les arbres qui préfèrent leur utilisation sont

  • érable,
  • Sapin,
  • Bouleau.

Attention cependant,  pour bien les activer il faut les accompagner d’eau détartrée.  Pour le préserver, nous pouvons laisser reposer l’eau du robinet pendant une journée ou utiliser l’eau de pluie.

Nous n’utilisons jamais le marc de café pour fertiliser des sols non acides  : par exemple, il nuit aux tournesols, aux radis, aux brocolis et aux tomates.

Et maintenant que l’on sait comment se comporter, les potagers, jardins et terrasses deviennent plus luxuriants que jamais !