La procédure

Tout d’abord, placez la paille dans un joli grand pot. Nous le pressons jusqu’au fond, puis le couvrons d’eau, couvrons la casserole et la faisons cuire pendant une demi-heure.

Pendant que la paille est en route, tournons notre attention vers nos bouteilles d’eau. Il faut les avoir lavés et séchés au préalable. Maintenant, nous retirons le capuchon et retirons le fond avec un cutter.

Maintenant, nous faisons de petites coupes sur le corps de la bouteille avec des ciseaux. Grâce à ces coupes horizontales nous pouvons ensuite fixer les champignons au substrat que nous avons obtenu à partir des mêmes bouteilles.

À ce stade, après la demi-heure nécessaire, nous récupérons la paille cuite et la plaçons sur une plaque à pâtisserie pour la laisser refroidir. Dès qu’il est complètement refroidi, on l’insère alternativement dans les ouvertures des bouteilles avec les spores du champignon.

Lorsque nous avons fini de changer la paille et les graines des champignons, nous fermons hermétiquement toutes les bouteilles avec du ruban adhésif.

À ce stade, nous mettons de côté les bouteilles ainsi « traitées » et versons ensuite de l’eau dessus.

Si tout a été fait correctement, après une semaine, nous devrions remarquer un changement notable dans la paille, car les graines du champignon ont commencé à « germer ».

Au bout de deux semaines, nous pourrons enfin voir comment nos champignons émergent des coupes dans les bouteilles que nous avons faites au début à cet effet.

Il ne nous reste plus qu’à les récupérer, et à notre grande satisfaction. Pensez-y : vous pouvez cueillir des champignons sans sortir de chez vous.

Bon travail et amusez-vous !